Investigation appréciative

David Cooperrider et Suresh Srivasta, professeurs à la Weatherhead School of Management/ Université de Cleveland, Ohio, ont élaboré dans les années 80 une théorie de la conduite du changement (coaching d’entreprise) pour les organisations internationales, nommée Appreciative Inquiry (Investigation Appréciative ou IA).

L’ Investigation Appreciative marque une rupture avec l’approche traditionnelle par la résolution de problèmes pour centrer le changement sur les réussites, les acquis et les énergies positives de l’entreprise, ceci selon une méthodologie précise. Ce « noyau de réussite » sert à l’élaboration de nouveaux projets.

L’IA se déroule en 4 phases principales :

Phase 1 : Découverte – On met à jour, par une interview individuelle et confidentielle, l’échelle de toute l’entreprise, le noyau positif sur lequel elle peut s’appuyer pour réussir sa démarche de changement. Plusieurs intervenants formés sont responsables de l’interview.

Phase 2 : Dream – En équipe de 4/5 personnes, on crée une vision claire et orientée résultat, en relation avec le potentiel découvert, qu’on va relier aux enjeux stratégiques de l’organisation.

Phase 3 : Design – On élabore, en équipe, des options possibles sur l’organisation, dans sa vision idéale. On met en place une conception, un type d’architecture sociale dans laquelle les personnes vont pouvoir prendre appui sur le noyau positif collectif et devenir les acteurs de ce rêve nouveau qui se profile pour l’entreprise. 

Phase 4 : Devenir – On renforce le potentiel positif du système entier et on lui permet de mobiliser espoir et élan autour d’un but porteur de sens. On met en oeuvre des processus d’apprentissage, d’ajustement et d’improvisation, qui vont s’inscrire dans la durée. 

« L’Investigation Appréciative, une révolution positive dans la conduite du changement »