Coaching parental 2.b

Être aligné avec ses valeurs

Une fille sur les genoux de sa mère devant un ordi

Dans la newsletter du mois d’octobre nous avons découvert qu’être parents c’est un chemin d’apprentissage et d’humilité qui demande d’être aligné avec ses valeurs.

Nous vous avions donc invité à redéfinir vos valeurs, pour vous rappeler qu’être parent est une chose merveilleuse. 

Pour nos nouvelles et nouveaux abonnés voici le lien de l’exercice sur les valeurs : https://wnsconsulting.com/coaching-parental-2/

Les valeurs variables ou immuables ?

Les valeurs sont immuables, elles traversent le temps. C’est nous évoluons qui, selon l’âge, les projets, les activités, les lieux de vie, privilégions certaines à d’autres.

La valeur souligne que ce que nous sommes et comment nous agissons dans le monde.

Si notre valeur première est le respect, cette valeur s’entend comme respect de soi et comme respect de l’autre. Une personne qui ne se respecte pas, peut-elle respecter l’autre ? Qu’est-ce que se respecter ? Comment se respecter ? Comment respecter l’Autre ?

Vous voyez ce type de questionnement est le vaste, peu tendre à la polémique, il n’est pas nécessaire, il sert juste à vous montrer que choisir ses valeurs demande une certaine honnêteté avec soi-même.

Dans l’exercice des valeurs du mois dernier, nous vous demandions de réfléchir au lien entre votre agir et vos valeurs. 

Les valeurs, suite du questionnement

Pouvez-vous à présent nous dire si votre vie professionnelle est fondée sur les mêmes valeurs que votre vie personnelle ? 

C’est important d’y réfléchir.

Saviez-vous que dans nos métiers du coaching, nous sommes tenus d’effectuer régulièrement ce travail d’introspection, que l’on appelle supervision ? Pour justifier de nos qualités professionnelles et humaines, de notre équilibre intérieur, nous sommes supervisés par un coach plus ancien que nous. Ce n’est pas un signe de faiblesse, c’est un signe d’humilité, un pas que nous devons franchir pour aider les autres à notre tour.

Si les valeurs que vous avez choisi comme guide de vie se retrouvent dans vos actes personnels et vos actes professionnels, bravo, continuez ainsi. Si au contraire, il n’y a pas cette correspondance, reprenez la liste de vos actes personnels et professionnels, définissez la valeur qui s’y attachent le mieux, puis comparez vos listes. Faites des liens entre vos valeurs et chercher une valeur mère. Si vous n’y arrivez pas, alors reprenez l’exercice précédent et cherchez mieux vos valeurs motrices.

Dans nos activités d’accompagnement parental, nous rencontrons trop de parents et d’enfants coincés dans leurs a priori. Aussi nous n’irons pas par quatre chemins. Si votre enfant a un comportement qui vous déplait, s’il ne travaille pas assez en classe, s’il vous désobéit, s’il est agressif, s’il ment, croyez-vous que lui rejeter la faute arrangera les choses ? 

C’est un message qu’il vous envoie par cette attitude « insupportable ». Il n’est ni stupide, ni méchant. Cessez de réagir unilatéralement. C’est parfois difficile d’ôter ses œillères d’adultes, mais c’est nécessaire. Revenez à vos valeurs. Dans un conflit, chacun porte sa part de responsabilité. Il est important de prendre du recul sur sa propre attitude avant d’analyser celle de son enfant. 

Où en êtes-vous de vos valeurs ?

Avez-vous réellement réalisé ces deux exercices ?

C’est une prise de conscience que je veux éveiller en vous. Rien n’est acquis, tout est à conquérir.

Bien sûr nous sommes là pour répondre à vos questions, si vous en ressentez le besoin. Notre objectif est bien d’aider enfants et parents à vivre heureux ensemble.

Le mois prochain nous continuerons les investigations parentales par une autre porte d’entrée.

A très vite.