Prise de parole en public, où en êtes-vous ?

Votre prise de parole en public ne vous satisfait pas ? Vous rêvez de captiver votre auditoire, de performer dans vos présentations et vos interventions.

Vous voudriez parler avec aisance et décontraction, être au top de votre confiance en vous.

Sachez que travailler sa prise de parole en public, ce n’est pas une nécessité, c’est votre décision et il ne tient qu’à vous d’y réfléchir.

Je vous propose un petit test pour découvrir vos talents d’orateur.

Cochez toutes les cases correspondant à ce que vous ressentez lorsque vous devez intervenir en public.
Puis calculez vos points.

  • Mes mains sont moites
  • Je bafouille
  • Ma voix est enrouée
  • Je bégaie
  • Mes mains tremblent
  • Je ne trouve plus mes mots
  • Les battements de mon cœur s’accélèrent
  • Je parle trop vite
  • Je ne soutiens pas le regard
  • J’ai du mal à articuler certains mots
  • Je fais trop de gestes
  • Le regard des autres me gêne
  • Je suis pressé(e) de céder la parole à quelqu’un d’autre
  • Mes idées se brouillent
  • Je me sens oppressé(e)
  • Ma respiration est plus courte
  • Je manque d’air
  • J’ai trop chaud
  • La transpiration s’installe
  • Je rougis

Reportez vos points et vérifiez les résultats ci-dessous :

Aucune case n’est cochée

C’est que vous ne rencontrez aucune des situations suivantes. Effectivement, il semble que vous n’ayez pas besoin de travailler votre prise de parole en public, vous êtes un.e bon.ne orateur.rice. Partagez-nous les secrets de votre réussite.

Vous avez coché 1 à 3 cases

Vous êtes plutôt l’aise à l’oral, mais certains jours c’est plus difficile, surtout quand il y a un challenge à relever ou des personnes importantes à convaincre. Mais vous aimeriez bien être efficace à 100%.

Vous avez coché 4 à 9 cases

Vous ne vous en sortez pas trop mal, mais quel stress et quelle énergie dépensée pour y arriver, c’est usant et cela affaibli votre confiance en vous. Réfléchissez à changer de stratégie pour protéger votre équilibre intérieur.

Vous avez coché 10 cases et plus

Intervenir en public relève du sacrifice, cela vous mine avant, pendant et après l’intervention et cela nuit à votre santé. Il est urgent d’agir pour retrouver l’estime de vous-même.

prise de parole et vous

L’exercice des commédien.ne.s

Cet exercice est le premier d’une série d’articles dédiés à l’art oratoire. Vous le savez, il est nécessaire d’impliquer sa réactivité et son sens d’adaptation pour améliorer ses prises de parole en public. Cependant il manque un élément primordial pour rendre votre prise de parole impactante et dégager un charisme qui captivera vos interlocuteurs : incarner vos interventions orales.

La prise de parole incarnée est l’art de communiquer avec son corps au même rythme que ses paroles et sa réflexion. Connaître son corps, incarner sa parole, cela s’apprend. Savez-vous que toutes les personnalités publiques ont été formés à cet art oratoire ?

Les comédiens le travaillent dès le début de leur formation puis ils le cultivent toute leur vie. Ecoutons-les dans cet exercice nommé : la déambulation.

Se déplacer dans l’espace, que ce soit un une salle, sur scène, permet d’appréhender la détente et libère des habitudes. C’est un travail d’échauffement, de concentration mais aussi de mémoire de l’espace, de l’occupation dans l’espace, de prise de marques. Quand le/la comédien.ne se déplace dans l’espace, il/elle doit toujours avoir un objectif de marche. Le regard doit être focalisé. Il faut éviter de tourner en rond, de laisser des espaces vides. Délimiter avec les bras étendus un espace qui se rétrécit, s’élargit… Plus les comédien.ne.s sont aguerri.e.s, plus on peut faire des changements rapides de positionnement dans l’espace.

Pour en apprendre davantage auprès de nos commédien.ne.s et pour booster votre prise de parole, allez jeter un œil à nos formations de Prise de parole et de Communication interpersonnelle